Inscrivez-vous pour recevoir mes articles
Portrait, articles, reportages Récents
Please reload

D’INGÉNIEUR à PATISSIER,

 

Une génération qui écoute ses passions :

Guidé par le parfum de croissant au beurre, diffusé par les soupiraux de la boulangerie du coin de la rue, qui n’a pas ressenti récemment, une envie irrésistible d’un rocher Suchard, du croissant aux amandes saupoudré de sucre glace… ?

 

 « Un visuel envoûtant qui cache un juste équilibre des saveurs et des textures est une bonne pâtisserie » selon Matthieu Payet-Godel, jeune pâtissier dans l’âme. « Sucré, acide, et même salé ou amer, la recherche de l'enchaînement des saveurs est essentielle. Derrière se cache en réalité un vrai travail d'ingénieur. En effet, l'acidité ressort immédiatement tandis que l'amertume est un goût secondaire, à la mise en bouche, l’histoire s'écrit avec une succession de saveurs sur une durée plus ou moins longue... plus l'histoire est longue, plus la dernière saveur est une belle conclusion, plus la dégustation sera réussie... 

Crémeuse, mousseuse, croustillante, fondante, les textures jouent un rôle primordial, car la bouche est particulièrement sensible aux variations de textures. Comme pour un bon film. Il faut des péripéties, des variations de rythmes, et une fin réussie. »

 

     

     

Les textures déterminent également la structure et l’aspect visuel du dessert. Les structures solides, biscuits, croustillants serviront de fondations, les textures légères et fragiles des mousses se retrouveront sur le dessus. Lorsque la cuillère plongera dans le dessert, le biscuit ne risquera pas d'abîmer les mousses... pour le reste, les températures, les outils, c’est le talent artistique du pâtissier qui emmène le gourmand avec lui dans son rêve. … »

 

D’amateur, il est devenu passionné.

 

A 25 ans, Matthieu Payet-Godel, ingénieur de formation, applique son apprentissage structuré à construire un équilibre de vie autour de la chasse à courre, une passion familiale, du rugby et de la pâtisserie. Joueur de haut niveau, il n’a pas pu porter le maillot « d’une équipe professionnelle ». Vécue comme une réelle frustration, l’expérience lui sert encore et lui donne une énergie plus forte. Il va ainsi profiter d’une blessure pour tenter l’aventure du « Meilleur Pâtissier » concours de pâtisserie diffusé sur M6.

 

 Le plaisir de la pâtisserie s’est rapidement transformé au cours du tournage. Après un partenariat avec une start up dans la gastronomie, il donne des cours de pâtisserie.

 

Enfant, il rêvait d’une veste blanche de pâtissier, de jouer au rugby, et de Zorro

 

Il a tout réuni entre les terrains, la cuisine et la chasse à courre à cheval et en forêt…

 « Il est important de ne pas décevoir l’enfant que j’étais. Il avait des rêves, des passions déjà, il n’a jamais rêvé d’une vie enfermée dans un bureau dans une tour…quand j’ai un doute je pense à lui… et à ceux qui n’ont pas eu ma chance au départ… comme disait Coluche « y aura des gros, des ptits, des pauvres mais vous serez tous égaux… » quand on a la chance de naître en bonne santé, dans une famille aimante, pour tous ceux qui n’ont pas eu ça, on n’a pas le droit de ne pas en profiter."   


   « Profites de la vie il est bien plus tard que tu ne le penses… », une citation qui a bercé son enfance.

   

La génération de Matthieu, n’écoute plus forcément les conseils de « PAPA», elle écoute ses envies, et est en quête de sens.« Je ne conçois absolument pas de passer plus de 40 heures par semaine dans un métier qui ne passionne pas ».

 

Sa vision du monde : pour apporter sa pierre à l’édifice

 

Matthieu a un regard à deux prismes… Il a peur qu’un monde robotisé où l’humain ne soit plus qu’un exécutant ne soit en train de se dessiner.  Il voit aussi un champ des possibles avec des connexions mondiales  immédiates qui permettent d’ influencer des personnes, n’importe où  sur la planète, et de créer avec eux. 

Matthieu aime la vie elle-même. Car il la voit sans limite, « tout est possible et cette liberté est incroyable. J’ai plusieurs activités en parallèle, un travail dans une société lié au sport, des activités dans la pâtisserie, et plein de projets en tête pour continuer de rêver et rendre fier l’enfant que j’étais, avec tous ces rêves.

 

S’il est vain de vouloir comparer les générations, nous pouvons être confiants et fiers quant à la recherche de sens et créativité que nos jeunes  traduisent.

 

Sa philosophie : « un réveil et un coucher heureux et la possibilité de partager ce bonheur »

 

Entre ses envies personnelles et sociales, il construit un travail épanouissant :

« Réaliser un projet professionnel vertueux, peu importe le domaine, conserver un équilibre de vie entre passions, famille et amis ; et mourir avec un sourire aux lèvres et l’idée d’avoir vécu mes rêves »

 

Matthieu n’a plus qu’à déployer ses ailes…

Vous recherchez ses pavlovas, tartes au citron vert et ganaches secrètes ? RDV sur Facebook, et Instagram :  matthieu_Imp6  

Attention craquage garanti pour un prochain atelier dans la cuisine de Matthieu.

 

SBM pour l’Agencedesreves!

Sandra Blanc Mesnel

DREAMAKER "CHO externalisée" Inspiratrice et co-réalisatrice des rêves d'une vie et de ceux de vos équipiers

 

 

 

 

Please reload

Sandra Blanc Mesnel

#Onaqunevie  #takeyourtime #takecareofyou

sandra@agencedesreves.com

  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon