Inscrivez-vous pour recevoir mes articles
Portrait, articles, reportages Récents

Paris 2024 et son rêve : un levier de croissance pour les entreprises ?


Si 2020 rime avec JO de Tokyo, dans quatre ans Paris sera au centre de la scène olympique à l’occasion des JO 2024. Si l’échéance paraît lointaine, la capitale s’active déjà pour accueillir les « jeux de la paix. » Une opportunité aussi pour les entreprises qui sont invitées à réfléchir comment s’y engager, comme en témoigne la création de la plateforme entreprises2024.fr.

S’engager au côté d’athlètes inspirants comme Yusra Mardini

Loin des désastres de la guerre de son pays natal, où elle a failli périr en mer, c’est dans d’autres flots que la jeune Yusra Mardini se bat aujourd’hui… pour un titre olympique.

Âgée aujourd’hui de 21 ans, cette championne de tempérament s’enfuit de Damas en août 2015 avec sa sœur pour quitter la terreur de son pays. Une terreur qui les poursuit lorsque leur bateau tombe en panne au large. Elles tractent alors seules jusqu’à la côte, l’embarcation et ses 20 migrants durant trois longues heures.

Aujourd’hui résidente à Berlin, et après sa participation aux JO de Rio sous le drapeau de l'équipe des réfugiés la jeune fille est aussi ambassadrice de bonne volonté du Haut-Commissariat aux Réfugiés de l’ONU. Si la natation lui a permis un geste héroïque, elle en a aussi fait sa raison de de vivre. Bien qu'être réfugiée reste une immense difficulté, elle puise sa force de son histoire, qu’elle porte comme un sac de pierres dont on ne peut se débarrasser. Un livre, et bientôt un film, en feront l’écho pour « passer un message » : peu importe d’où l’on vient, il est toujours possible de réaliser ses rêves.

Un parcours qui a touché l’équipementier Under Armour qui décide d’en faire l’une de ses ambassadrices. Dans un communiqué, Under Armour rappelle que « Yusra Mardini a fui la Syrie, son pays d’origine et n’a survécu que grâce à sa détermination qui lui a sauvé la vie et celle de beaucoup d’autres ». La marque a signé un film de 90 secondes, « I will », qui témoigne du courage féroce de la jeune championne lors de ses entraînements. Un soutien évident pour Under Armour pour « sa motivation et ses accomplissements », mais aussi par « sa grande force de caractère » dans les « défis qui se sont présentés dans la vie de Yusra ».

Inspirer ses clients et ses équipes avec Paris 2024 en soutenant des athlètes atypiques

Et si le sport devenait une source d’inspiration pour nos entreprises ? En faisant le choix de Yusra Mardini comme ambassadrice, Under Armour porte le message de la championne dans le monde entier : une leçon de vie, car au delà de ses performances, Yusra « n’a qu’un objectif sans médailles, rendre leur fierté aux réfugiés pour les inciter comme elle à vivre leurs rêves. »

À travers elle, la marque projette une vision authentique en s’appuyant sur les vertus du sport. Elle s’associe à une raison d’être. De ses clients à ses collaborateurs, Under Armour inspire et donne du sens. Tout est à retenir : cette histoire presque irréelle nous encourage à croire que rien n’est impossible et nous aide à relativiser au quotidien.

À chacun son niveau et sa discipline sportive pour soigner son corps, et son esprit. Que nous soyons amateurs ou professionnels, acteurs ou spectateurs, le sport est une des écoles qui infuse les qualités pour s’inspirer en tant que manager ou leader dans nos projets, notre vie, notre entreprise.

Au-delà des aspects techniques, il fait « transpirer » d’incontournables qualités humaines : notamment montrer sa confiance, son exemplarité, son humilité, le respect pour soi et pour l’âme de son équipe, la capacité à savoir se placer au centre plutôt qu’au-dessus, comme un capitaine. La tactique rattrape l’angle stratégique de nos métiers, comme on brieferait un « squad » avant un match, un leader doit s’assurer que toute l’équipe suit la ligne donnée, à condition que celle donnée au départ soit claire, appropriée. L’apprentissage de l’échec aussi, qui est essentiel pour apprendre à rebondir, en toutes circonstances.

Un point sur lequel la rage de vivre de Yusra Mardini inspire forcément.

Faire des JO de Paris une source d’inspiration

En ce début d’année, j’ai envie de remercier particulièrement les personnes qui contribuent à aider des sportifs, bénévoles et particuliers, entreprises comme le Coq sportif ou Décathlon qui accueillent et encouragent des sportifs amateurs ou aguerris.

Les mots de Mercedès Erra, fondatrice de BETC lors de la campagne pour la candidature de Paris 2024 restent d'actualité : « les Français ont besoin de renouer avec la positivité et l’espoir. Pour réaliser, il faut d’abord rêver. Ceux qui ont réalisé de superbes performances en ont d’abord rêvé. C’est déjà parce qu’on le veut que cela devient possible, les sportifs le savent bien. »

Ceux de Virgile aussi "Le succès nourrit leur audace; ils peuvent parce qu"il croient pouvoir."

Rapprochons-nous de nos sportifs pour les aider à rêver, nous rêverons alors ensemble et inspirerons nos équipes. Rêvons de Tokyo 2020. Faisons de Paris 2024 une histoire de partage et de solidarité pour nos porte-drapeaux et nos entreprises !

Sandra Blanc Mesnel. Dreamaker avec L'Agence des RÊVES

Impacter les révélations d'équipe et leurs transformations en infusant rêve, sens et authenticité !

sandra@agencedesreves.com

Remerciements…

Je tiens particulièrement à remercier des personnes qui m'ont marquée, elles ne savent pas forcément qu'elles me sont chères car nous nous situons dans l'environnement professionnel. Elles se reconnaitront en ce qu'elles m'ont soit inspirée, guidée, ouvert des portes ou leur coeur parfois, surtout permis de partager des aventures de vie professionnelles, et avant tout offert leur authenticité.

Agnès Badiola, Anne Bayard, Anne Catherine Lallemand, Benoit Dhers, Benoit Moneuse, Bertrand Weil, Brett Gosper, Bruno Pagès, Catherine Périchon, Candice Robillard, Carine Roehry, Carole Silverman, Christine Halliot, Christine Marnez, Corinne Balensi, David Gonner, Eric Benguerbi, Eric Mousseron-Dufort, Fabrice Lacroix, Florence Guerbe, Florence Gautier, Florence Taieb, François Maurel, Franck Robert, Frederique Clavel, Héloise Blain, Gérard de la Dure, Guillaume Pierre, Hervé Nollet, Isabelle Stoïanoff-Nénoff, Julien Blanc, Jean-Pierre Dick, Josette Kalifa, Lionel Hubert, Liliya Reshetnyak, Luc Talbourdet, Malek A.Boukerchi, Maëlys Castela Buet, Marc Salez, Marie-José Lallart, Marion Annicchiarico, Maxence Blanc, Patrice Carayon, Pascal Faucon, Pascaline Morel, Pierre Clavel, Pierre Buet, Pierre Mastalski, Sabine Casali, Sam Saffore, Sébastien Loux, Stéphane Morin, Stéphane Mousset, Sylvie Faucher-Mélikian, Tinou Pai Blanc, Thierry Dubois, Thierry Chabrol, Valerie de Barrau, Véronique Monge, Vincent Nadal, Waly Alidor.