top of page

Ce qui peut faire la différence - 19/08/23



À force d’en faire trop, on ne fait peut être pas bien, on s’oublie, et on oublie les autres. Le seul gage financier est-il suffisant pour s’épanouir vraiment ni offrir les paramètres adéquates d’engagement, de motivation et de performance à ses équipes ? Bien sûr on le sait, mais on continue happé par la spirale. Avant se questionner sur des problématiques de management, d’efficacité de ses équipes, prenons le temps de s’arrêter sur soi, sur sa manière de manager, sur l’image que l’on donne aux autres, et ce que ça renvoi… Au fond sur le sens profond de sa démarche, de son métier, plus largement de sa vie.

Très humblement, depuis 35 ans, je n’ai eu de cesse de faire rêver les gens... Et oui c’est possible dans le travail ! Pendant 30 ans avec l’histoire fabuleuse d’ EDEN PARK , nous avons su je crois, embarquer nos coéquipiers pour développer l’entreprise en surfant sur nos valeurs sportives et collectives. Depuis 6 ans avec l’Agence des RÊVES, nous coachons des dirigeants et leurs managers clefs pour faciliter la performance de leurs équipes par les filtres des lien humains. Nous visons l'équilibre personnel-professionnel, le sens de chaque métier et comment on aide à trouver sa place dans le projet d'entreprise.

Cet article est l’occasion de partager quelques clefs et postures qui font la différence pour l'équilibre pro-perso

1. Soyons libre J’aimerais que nous démarrions par l’évidence derrière les mots qui suivent mais dont on s’éloigne trop souvent, pris par nos enjeux. « Nous ne sommes pas libres de refuser d’être né, d’échapper à la mort, d’être un autre que nous même, de revenir en arrière, de l’emporter sur le temps, de sortir de l’histoire. Mais nous sommes libres d’agir ou de ne rien faire, de choisir la droite ou la gauche, de dire oui ou non, d’accepter ou de refuser, de donner un sens nouveau au passé, d’infléchir l’image que nous nous faisons de nous-même et que nous offrons aux autres, de prévoir dans une certaine mesure et de préparer l’avenir et de forger notre destin. Nous sommes libres en un mot d’être des hommes et des femmes libres. LE GUIDE DES ÉGARÉS DE JEAN D’ORMESSON

2. Croyons en nos idées et les suivre Si nous avions écouté les positions frileuses autour de nous, jamais nous n’aurions lancé Eden Park en 1987. Nous n'aurions pas entendu notre banquier et notre comptable qui nous prédisaient un « plantage ». La suite leur a donné tord ! Certes, nous n’étions pas issus du sérail. Nous n’avions que l’expérience de nos 24-30 ans. Nous allions créer une nouvelle marque, un nouveau marché sans suivre les codes du prêt-à-porter habituels ni de son environnement de la Mode mais en étant présent dans les stades et leurs tribunes ! Nous choisissons un logo rose « questionnable », à l’époque dans un vestiaire masculin, mais qui racontent le style maison « la rigueur dans la fantaisie » et « Je dis ça en riant, car c’est très sérieux ! »

3. Nous étions différents, nous avons cultivé cette différence pour en faire un atout. Sans test ni études de marché, déterminés, décomplexés nous démarrons une aventure inspirée de l'histoire sportive authentique de mon frère Franck Mesnel, mon Mari Eric Blanc et leurs copains du Racing club de France. Ce qui plait à nos amis, clients, fournisseurs puis à nos partenaires : Peugeot (La 306 Eden Park en 1991, puis 806) Land Rover, Roland Garros… Ce sont nos produits et l’atmosphère de la Marque qui transpirait les valeurs du rugby en racontant l’histoire de ses fondateurs, encore joueurs à l’époque. De l’authenticité, de l’humilité, du respect, de la détermination, de l’élégance surtout de l’émotion. Cette émotion que l’on ressent sur un terrain de jeu, quel que soit sa pratique en amateur ou en professionnel. C’est donc cet état d’esprit qui a fait la différence pour nos fournisseurs, nos clients, nos équipes…La belle histoire continue 35 ans plus tard.

4. Prenons le temps de voir large « Pour que tu fonctionnes bien chez nous, il ne suffit pas que tu fasses bien ton job, il faudra que tu regardes autour, que tu écoutes les attentes, que tu cherches, vois loin et propose : c’est ainsi que tu t'épanouiras… » Je me ré-entends à chaque entretien de recrutement… ceux qui ont compris la démarche ont pu faire un bon bout de chemin avec nous et je les en remercie encore !

5. Ne faisons pas la course de trop Depuis ces dernières années dans les entreprises que nous croisons, j’ai trop entendu « j’ai fait deux ans de trop… » Il faut du courage pour se regarder, analyser, et se projeter ailleurs quand la situation ne nous convient plus. Je crois profondément en notre intuition, à l’excellence de nos choix, écoutons-nous !

6. Cherchons la solution en soi et non chez les autres Trop souvent, nous sentons le blocage chez l’autre mais sans chercher à analyser sa propre posture ! 8 fois sur 10, la solution est là. Il faut mettre en marche son humilité, sa confiance… pour avancer. La prise de conscience et la responsabilité sont les clefs pour changer, faire changer, transformer.

7. Faisons rêver Nous avons plein de choses à raconter. N'hésitons pas à raconter nos victoire, ou ce qui nous avons tiré d’un échec, évoquons un mentor qui nous a aidé à prendre un tremplin. C’est offrir de l’inspiration et de l’espoir aux gens qui nous entourent, pour leur donner des ailes… Ils seront fiers de nous, c’est aussi une piste pour gagner en motivation, engagement, et en performance !

8. Ne soyons pas raisonnable ! Suivons notre cœur avant la raison. Donnons toute leur place à nos passions, cela facilitera le temps et la qualité passés dans nos jobs. Pour imager et inciter à poursuivre ses rêves, je boucle sur la prise de recul sur son fonctionnement et celui de ses équipes en vous racontant que j'ai toujours été sur l’eau, et ai transformé toutes les occasions pour naviguer en adaptant mon emploi du temps professionnel. Aujourd’hui, en parallèle de missions de conseils sur les transformations d'équipes avec www.agencedesreves.com , j’aide le chantier naval www.rosewest.fr à développer ses bateaux. J’ai plusieurs casquettes, et alors ? je risque de brouiller le message peut être ? je prends le risque de repousser certains ? De ne pas être dans la norme ? L’important n’est-il pas de se régaler ? surtout quand on est convaincu de faire du bon travail de chaque côté !

Inspirez-vous de vous, de ce qui vous fait vibrer et sourire ! Agence des REVES sandra@agencedesreves.com Accompagnement d'équipes et de rêves ! Sandra-Valerie BLANC MESNEL Dreamaker ✨ Transformations Gouvernance et Codir — Accompagnement Performance 🏆 et Bien-vivre en entreprise







Comentarios


bottom of page